Urumea, Sagardoaren Ibaia

L’histoire et le cidre réunis dans un voyage sur les eaux de l’Urumea

La Construcción de l' Ala o Gabarra

01.03.2017

La Construcción de l' Ala o Gabarra

En 2014, nous avons fait construire une ala (péniche), embarcation en bois utilisée autrefois pour le transport du cidre sur le fleuve et qui est la vedette de notre projet Urumea, Sagardoaren Ibaia, par le Musée Maritime Albaola (lien).

Les premières étapes constructives se sont déroulées dans les installations d’Albaola, à Pasaia  : les plans, la construction et l’assemblage des pièces, etc. Puis, afin de faire connaître au public l'importance de ce moyen transport dans notre histoire et notre culture, ainsi que l'importance du métier de charpentier de marine, toute  une série d'activités ont été organisées, dans le cadre du Festival Olatu Talka 2014 et à l’occasion de la déclaration de la ville de Donostia-San Sebastián Capitale Européenne de la Culture 2016.

La Construcción de l' Ala o Gabarra

 

La première activité a eu lieu entre le 15 et le 22 mai 2014, avec l'assemblage de l'ala dans le port de Donostia-San Sebastián, au cours d’un atelier ouvert au public et gratuit, dispensé par les membres d’Albaola.

La Construcción de l' Ala o Gabarra

La deuxième activité, la Zikobia, s’est déroulée le 1er juin. Sur un parcours de 7 Km, fermé aux véhicules, la route qui relie Donostia-San Sebastián et Hernani, et qui passe par Astigarraga, fut mise à la disposition des piétons, cyclistes, patineurs, etc. Dans les alentours de la cidrerie Lizeaga, tout près de l'ancien port fluvial de Garciategi, des points d'information, des aires de repos et de pique-nique furent installées, avec dégustation de cidre des deux cidreries participant au projet, ainsi qu’un grill de produits Eusko Label. Outre la mise en place de panneaux d'information sur le projet Urumea, Sagardoaren Ibaia, une autre étape de construction de l'ala y fut organisée : les membres d’Albaola et les personnes inscrites à l'atelier de construction procédèrent à l’application de goudron sur les parties en bois de l’embarcation. Et, tout au long de la journée, le public eut l’occasion de profiter d’autres activités : jeux traditionnels, ateliers de musique et concerts.